Lexique

C

  • Calorifuge industriel

    Ce type de calorifuge est très utilisé dans les entreprises industrielles car elles permettent d’isoler des équipements exposés à des fortes températures extrêmes. En calorifugeant ces installations, on limite les déperditions thermiques qui peuvent survenir et augmenter notre consommation énergétique. Selon le type d’installations, il est important d’adapter les travaux d’aménagement à effectuer.

  • Certificat MASE

    La certification MASE (Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises) a pour but de certifier que le système de management d’une entreprise respecte la sécurité, la santé et l’environnement. Cette certification est un système de reconnaissance et de référentiel attribué aux sociétés industrielles.

  • Classification Euroclasses

    Selon la norme EN 13501-1, le classement des euroclasses regroupent 5 catégories (A, B, C, D et E) classant les produits sur leurs contributions ou non au développement du feu. Cette classification prend en compte deux critères supplémentaires. Le premier critère est l’opacité des fumées notée “s” (smoke) classée dans 3 catégories (s1, s2, s3) en fonction de la quantité et de la vitesse de propagation des fumées. Le deuxième critère pris en compte dans la classification sont les gouttelettes et débris enflammés notés “d” (droplets) classés dans 3 catégories (d0, d1 et d2).

E

  • Echafaudage

    Installation permettant d’accéder à des installations situées en hauteur. Il existe plusieurs types d'échafaudages tels que l’échafaudage fixe, l’échafaudage en escalier ou encore l’échafaudage roulant. Ces échafaudages sont certifiés afin d’assurer le maximum de sécurité pour le personnel et ce qui entoure le chantier. Selon le type d’installation et la durée du chantier, il faut choisir l’échafaudage le mieux adapté.

F

  • Foamglas

    Isolant en verre cellulaire, haute performance en isolation, étanche aux liquides, incombustible.

H

  • HRM 400

    Sa résistance aux compressions et aux vibrations fait d’elle un très bon isolant thermique et acoustique. La nappe en laine de verre qui la compose va agir en pare-vapeur grâce à l’une de ses faces en aluminium renforcé. HRM 400 est utilisé pour les fortes températures pouvant aller jusqu’à 400°C. En plus de son poids léger et de son incombustibilité, elle est classée dans la catégorie M0 de la classification française de réaction au feu. Cette classification est remplacée par la classification européenne Euroclasses dans la catégorie d0.

I

  • Indicateurs de performance énergétiques

    Issu de la norme ISO50001, permet d'évaluer la consommation d'énergie en la comparant à la production réalisée. Établis une analyse précise de la consommation sans dépendre des données issues des compteurs qui peuvent être limités. Chaque entreprise à son propre IPE. Pour les usines, l’indicateur sera le kWh mesuré par unité de production. Pour les chaufferies, on prendra en compte le coefficient de performance de la chaîne de production et de distribution de froid.

M

  • Matelas isolant

    Très utilisé dans le milieu industriel, son but est d’isoler les points singuliers afin d’éviter les déperditions thermiques des installations en chaufferie et sous-stations. Son application se fait généralement sur les vannes, robinets, clapets, filtres, compteurs, réducteurs ou des pompes. Il est composé d’un feutre isolant de laine minérale conforme à la norme EN 14303 (EUROCLASSE 1) et d’un tissu en fibre de verre avec recouvrement en polyuréthane.

N

  • Norme ISO50001

    Il s’agit d’une norme émanant de l'Organisation Internationale de la Normalisation qui met en valeur le management de l'énergie. Tente d’emmener l’entreprise vers une efficacité énergétique.

P

  • Point singulier

    Dans les chaufferies et sous-stations, on retrouve des points singuliers sur les vannes ou encore des robinets, pouvant provoquer des déperditions thermiques et augmenter la consommation énergétique. Pour y remédier, ces points singuliers doivent être isolés à l’aide de matelas isolants en complément du calorifugeage, afin d’éviter ces éventuelles pertes thermiques et optimiser vos différents réseaux.